La pensée du moment : " Les esquimaux, les indiens ``Crow`` d`Amérique et la tribu des Masaï peuvent pratiquer l`échange d`épouse, et même la prêter au visiteur, en gage d`amitié et de confiance "
Les partisans du partagisme y verront beaucoup d'avantages, les autres n'y évoqueront que des inconvénients. C'est avant tout une recherche de plaisir. Les plaisirs physiques et mentaux s'entremêlent joyeusement dans une danse langoureuse.

Avantages

Vous aurez du plaisir physique et mental

Plaisir de nouvelles sensations, nouveaux corps, caresses inédites, plaisir de plaire, plaisir de séduire... Chatoyant programme, n'est-ce pas ?

Vous lutterez contre la lassitude du couple

L'amour passe, les époux restent
Sexologie ou échangisme ?

Lorsque la lassitude ronge l'ardeur d'un couple, celui-ci peut consulter un sexologue qui préconisera souvent des changements d'habitudes, de positions ou de situations, tentera d'ouvrir/rouvrir le dialogue au niveau du couple, mais combien de professionnels évoqueront l'échangisme comme alternative ?

Le partagisme n'est pas la panacée universelle contre la lassitude, mais pourquoi nier cette alternative ? Après tout, lorsqu'un feu de cheminée s'éteint, la solution la plus évidente pour le rallumer est... d'ajouter de nouvelles bûches.

On a vu souvent rejaillir le feu de l'ancien volcan qu'on croyait trop vieux
Il est paraît-il des terres brûlées donnant plus de blé qu'un meilleur avril
Jacques Brel
Retour de flamme - Maryline et Thierry ont une quarantaine d'années. Ils sont ensemble depuis maintenant quatorze ans. Il y a six ou sept ans, Maryline a progressivement arrêté de désirer son homme, jusqu'à abandonner complètement toute activité sexuelle. Ils sont restés ensemble car ils étaient très amoureux l'un de l'autre malgré tout. Cette chasteté dura cinq années !
Un événement survint : Voici six mois, ils étaient invités à une grande fête mais ils ignoraient que la plupart des invités étaient libertins ! En fin de soirée, après le départ d'une partie de la foule, les couples échangistes pensaient être entre eux, persuadés que Maryline et Thierry étaient des leurs : caresses et baisers s'échangeaient ça et là, sous les yeux éberlués de notre couple qui se demandait s'il allait se réveiller !
Cette soirée en est restée à ces quelques préliminaires, auxquels ils n'ont participé qu'en tant que voyeurs curieux.
En fin de soirée, quelqu'un a lancé à la cantonade :
- Et si nous allions au Neptune* samedi prochain ?
La majorité accepta, y compris Maryline et Thierry qui acquiescèrent timidement, même s'ils se doutaient qu'il s'agissait d'un endroit fort peu conforme à leurs habitudes !
Vint le jour J. Arrivée au New Neptune dans un mélange de curiosité... et d'envie !
Maryline vit littéralement sa libido éclater en elle comme un feu d'artifice dès que l'ambiance se mit à chauffer ! Excitée comme une puce, elle était plus qu'active !
Thierry a, semble-t-il suivi le mouvement sans trop de peine.
Depuis, nos deux tourtereaux ont retrouvé une vie sexuelle normale... Et même plus si affinités ! Le libertinage est devenu leur seconde nature !
* Le Neptune (New Neptune) a malheureusement et définitivement fermé ses portes au printemps 2009.

Vous assouvirez certains fantasmes

Peut-être aimeriez-vous discrètement être vus quand vous faites l'amour ? Ou observer un couple en pleins ébats ? Madame, peut être que l'idée d'un autre homme qui se joint à votre mari vous excite ? Monsieur, voir deux femmes qui coquinent, cela vous parle ? ... Peut-être même se mettront-elles à deux pour s'occuper de vous ?

Le partagisme vous procurera des sensations exaltantes. La première soirée partagiste que vous vivrez restera certainement gravée dans votre esprit à jamais. Le partagisme, c'est tout sauf l'ennui !

Vous vous sentirez désiré(e), et acquerrez de la confiance en vous-même

Un regard de convoitise est la plus douce caresse

Madame, Monsieur, rassurez-vous : oui, vous pouvez (re)découvrir le plaisir d'être convoité et de susciter le désir !

Vous approcherez d'autres couples, et d'autres couples se joindront à vous, vous donnant/rendant ainsi votre confiance.

Quoi de plus gratifiant que des yeux qui vous disent : "J'ai envie de toi", même si vous n'êtes pas physiquement parfaits ? Partagisme n'équivaut pas à mannequinat. Nulle nécessité d'être taillé(e) comme Claudia Damon ou Matt Schiffer pour se sentir désiré(e) en contexte partagiste !

Par contre, le charisme est un précieux allié.

Apprenez à laisser s'évaporer de vous la fragrance de la sensualité à fleur de peau, souriez, soyez lascifs et réceptifs.

Vos seules rides devraient être les plis de vos nombreux sourires
Mark Twain<

Vous vous désinhiberez

Peut-on imaginer meilleur désinhibiteur que la sexualité de groupe ?

Une première expérience en milieu libertin qui tourne mal peut donner le résultat inverse : un blocage !

Immergez-vous à votre rythme en milieu partagiste, et vos inhibitions physiques/psychologiques fondront comme neige au soleil.

Vous apprivoiserez vos complexes, votre retenue, votre timidité. Exit le rouge au front dès le premier sous-entendu coquin !

Vous ressentirez un bien-être apaisant

Dans les saunas libertins, vous trouverez un sauna (évidemment), un hammam, un jacuzzi. Hormis le sexe, admettez qu'il s'agit là d'endroits bien agréables pour passer une soirée !

Ajoutez maintenant à ce bien être la dimension sexuelle : n'est-ce pas alors tout à fait divin ?

L'acte sexuel en lui-même apporte des bénéfices physiques et mentaux. Simplement faire l'amour vous fera dépenser quelques centaines de Kcal, selon la vigueur des ébats.

Dans les discothèques, vous avez également le plaisir de danser jusqu'au bout de la nuit. Ceux et celles qui ont la bougeotte du samedi soir seront également comblé(e)s.

Au delà des bienfaits physiques (endurance, coeur, muscles), faire l'amour est l'un des meilleurs antidépresseurs qui soit !

Vous éviterez de mourir idiot(e)

Outre l'aspect "plaisir", une expérience libertine apporte quelque chose sur le plan de la culture générale. Que l'on ait apprécié ou pas est un autre problème : vous saurez au moins "ce que c'est".

Plusieurs auteurs d'ouvrages sur l'échangisme l'ont décrit sans l'avoir essayé. On sent évidemment que "quelque chose manque".

Comment ressent-on le fait de coquiner avec quelqu'un d'autre que son partenaire habituel ? La jalousie est elle apparue ? Etait-ce facile à gérer ? Quel plaisir avez-vous ressenti ?

Tant que vous n'avez pas essayé au moins une fois, il vous manquera la dimension émotionnelle, sans doute la plus importante. La sexualité de groupe, c'est la haute voltige des émotions.

Vous jouez avec des sensations torrides : le désir, le plaisir, la jalousie, la pudeur... La première fois qu'on entre dans un lieu non-conformiste, on ressent comme une sorte "d'état modifié de conscience", tant les émotions et les codes sociaux sont inhabituels.

Mais encore...

Voici d'autres avantages, que nous développerons à d'autres chapitres :

Inconvénients

Tout n'est pas rose dans le milieu partagiste. Comme dans toute activité, il y a des inconvénients.

Vous devez vous protéger contre le SIDA et les IST

Si vous pratiquez le parapente, vous augmentez les risques de chute. Si vous aimez la plongée, vous vous exposez davantage à la noyade. Quelle que soit votre activité, vous réduirez drastiquement les risques en vous comportant de manière responsable.

Voyez le chapitre "Sécurité, hygiène, SIDA et IST" pour plus de détails.

Difficultés à redevenir "conventionnel"

Il est faux de prétendre qu'on ne couche qu'avec son corps !
On couche avec son corps ET son âme.

La société judéo-chrétienne dans laquelle nous avons été éduqués ne nous enjoint pas à découvrir le sexe en termes de liberté et de plaisir !

Lorsqu'on entre dans la cour libertine, si on s'y sent bien, on prend ses marques petit à petit... et on y revient.

Cette découverte est celle d'une liberté nouvelle. Nouvelle sexualité, nouveaux plaisirs, nouvelles rencontres. Lorsqu'on connaît cette liberté, le monde conventionnel peut alors nous apparaître quelque peu morne ou... "coincé sexuellement".

Prenez les naturistes : ils ont de la peine à remettre leurs maillots de bains, tellement ils sont à l'aise, nus comme ils sont nés.

Vie sociale non-libertine en régression

Libertiner, cela prend du temps ! Notamment les vendredis et les samedis soirs, et/ou les soirées ou les enfants sont absents.

Ces moments que vous consacriez à votre vie sociale conventionnelle seront en partie remplacés par des activités libertines. Du coup, vous vous éloignez de facto de vos amis "conventionnels".

De plus, lorsque vous rencontrez à nouveau des amis "traditionnels", vous pourrez trouver fadasse une soirée ou il n'est jamais question de se "lâcher sexuellement". Vous devrez parfois surveiller votre langage pour ne pas indisposer l'assemblée.

Si vous prenez le parti de parler ouvertement de votre frasques libertines, on vous écoutera avec attention et curiosité, mais attendez-vous aussi à en effrayer plus d'un : vous pouvez être considérés (à tort) comme un "danger" pour certains couples.

Voyez le chapitre "Partagisme, société et religion" pour plus de détails.

Destruction accélérée d'un couple fragile

Lorsqu'un couple bat de l'aile, il doit en discuter, voire se faire aider par un sexothérapeute, mais en tout cas pas pratiquer le partagisme tête baissée !

Lorsque vous avez la grippe, vous ne la soignerez pas en allant au ski !

Si votre couple est grippé, vous ne le soignerez pas en libertinant !

Nous pourrions comparer le libertinage au sport d'endurance : si vous manquez simplement d'exercice, la pratique d'un sport de fond ne peut que tonifier, rajeunir, bonifier votre coeur ! Si, par contre, votre santé est si dégradée que vous frôlez la crise cardiaque, la pratique d'un sport risque alors de vous être fatale !

Un couple fragile, et/ou qui manque cruellement de dialogue court à sa perte en pratiquant le partagisme. A moins que vous ne soyez partisan de l'euthanasie... de votre couple (pourquoi pas, après tout, répondront les cyniques).

Jalousie à gérer

Ce sujet est si central qu'un chapitre entier lui est consacré.

Ca peut coûter cher en argent et en temps

C'est bien beau le libertinage, mais c'est réservé aux riches, non ? ... Nous, on tourne tout juste, on n'a pas les moyens de faire des folies !

Dans l'absolu, le libertinage ne coûte rien. Si vous recevez un couple chez vous, ou que vous allez chez eux, personne ne vous adressera de facture.

Certains sociologues assimilent l'échangisme à un "commerce du sexe". C'est vrai, mais indirectement : on ne paie jamais une prestation sexuelle en tant que telle, mais seulement les frais indirects (droits d'entrées, consommations, vêtements, inscriptions aux sites ...)

En pratique, les coûts varient selon vos goûts et la fréquence de vos sorties.

Sortir en club, rencontrer des couples, éplucher les annonces, chatter sur des sites de rencontre, tout ceci vous coûtera aussi ... du temps.

Vous serez certainement amenés à faire pas mal de kilomètres pour vous rendre chez les uns et chez les autres. L'essence et les péages vous occasionneront quelques menus frais à prendre en compte.

Si vous n'avez pas de GPS; voilà une excellente occasion de vous en procurer un.

Les clubs exigeront un prix d'entrée, et les organisateurs de soirées semi-privées demanderont une simple participation aux frais.

Les prix d'entrée varient selon la clientèle. D'une manière générale, les hommes seuls (lorsqu'ils sont acceptés) paient plus chers que les couples, et les femmes seules sont parfois gracieusement invitées.

Voici quelques exemples de prix - (à titre PUREMENT INDICATIF)
Sauna (Bains de l'Est), soirée couple :
CHF 100.--/couple. Petits canapés offerts. Réduction à 80.-- en arrivant avant 22 h)
Discothèque (New Neptune - malheureusement fermé), soirée couple
Soirée avec buffet : €75/couple. Apéritif et vin compris, avec 1/2 bouteille pour la soirée. Café et croissants à quatre heures du matin
Frais d'inscription des sites de rencontres
Notre site de prédilection - Nous préconisons volontiers NetEchangisme : en avril 2008, vous aviez le choix entre sept jours à 7,20 € jusqu'à 1 an qui coûte 45€ (3.75€ par mois)

Ne vous inscrivez pas dans trop de sites (un seul peut suffire). Les tarifs sont toujours dégressifs en fonction de la durée de votre inscription.

Visitez votre liste de sites de rencontres.

Certains sites sont gratuits, tels Web échangiste, mais beaucoup se plaignent du nombre d'annonces fantaisistes.